Section de Paris 7ème arr.

Section de Paris 7ème arr.
Accueil
 
 
 
 

L'eau, un nouveau défi pour l'humanité

La journée a pour objectifs de mettre encommun nos réflexions pour appréhendertous les enjeux, définir une posturepolitique offensive, donner à voir lasingularité de nos propositions et déciderle contenu des batailles et de rassemblementsà faire vivre dans les prochainsmois.Nous proposons de l’articulerautour de 4 thématiques et du programmeci-dessous :

8 h 30 - 9 h 00 : Accueil.

 

9 h 00 – 9h 15 : Ouverture du séminairepar Hervé Bramy, responsablenational du PCF à l’écologie

 

9 h 30- 11 h : États des lieux desmodes du financement actuel del’eau en France avec la participationde Bernard Baraqué, Directeur deRecherche CNRS au CIRED.Le système actuel est vecteur degrandes inégalités territoriales. En effet,les règles liées au financement pourrépondre aux défis du traitement de l’eaupotable et à l’assainissement conduisentà ce que « l’eau paye l’eau ».Conséquence : la facture payée parl’usager est de plus en plus lourde. Faceau désengagement de la nation et auxmodalités de gestion, quelles nouvellesapproches imaginer sur les financements?

 

Regard sur l’état des lieux.

 

11 h -13 h : Créer un service publicnational de l’eau en respectant lagestion locale de l’eau : utopie ouréalisme ? Avec la participation deGilles Poux, Maire de la Courneuve,Vice Président du Syndicat des Eauxd’Ile de France.

 

Comment concilier l’impératif d’unegestion publique locale et le principe del’équité nationale du prix de l’eau pourles consommateurs ?

 

Quelles missions attribuer à ce nouveauservice public national compatible avecune approche territoriale de la gestion del’eau ?

 

Comment le secteur public peut-il seréapproprier la recherche et la formationdes salariés aujourd’hui détenues par leprivé ? Comment corriger les inégalités dela facture de l’eau face aux nécessairesfinancements supportés quasi-exclusivementpar les usagers ?

 

Dans cette perspective, et alors que lescapacités financières des collectivités sontlimitées, qui doit payer la remise en étatrégulière des réseaux eau potable etassainissement, la qualité des investissementssoumis aux normes européennes,les enjeux de gestion du petit et grandcycle de l’eau, des eaux pluviales, la luttecontre les polluants émergents ?

 

13h-14h30 : repas dans les restaurantsà proximité. Réservation souhaitéeauprès de Jean Youdom.

 

14 h 30- 16 h : Mise en oeuvre dudroit à l’eau, une nouvelle conquêtesociale avec la participation de KarinaKellner, secrétaire nationale del’ANECR, adjointe au maire de Stains.La loi sur les milieux aquatiques de 2006édicte le principe du Droit à l’eau. LaFrance ne l’a jamais appliqué. Le poidsde la charge d’eau ne cesse de grandirpour les familles modestes, rendantinsupportable le paiement de la facture.Comment rendre effectif ce droit pourcorriger les inégalités actuelles dans lescharges du logement et garantir à tousl’équité d’accès ?Retour sur la proposition de loi desparlementaires communistes et citoyens :État des lieux des mobilisations et enjeudu prochain Forum Mondial.

 

16 h-30 – 18 h : Les actions politiqueset citoyennes pour préparer leForum Mondial de l’eau et le forumalternatif en lien avec la FédérationPCF 13.La France accueillera le prochain ForumMondial à Marseille en mars 2012. Unesemaine avant le lancement officiel de lacampagne des présidentielles. Le ForumAlternatif s’y déroulera au même moment.Quelle posture politique le PCF doit-iladopter dans sa préparation, quelsenjeux allons-nous porter à cette occasion,comment associer et rassembler lescitoyens à cet évènement international ?

 

SÉMINAIRE OUVERT AUX MILITANTS ET AUX ÉLUS SUR LE THÈME :L’eau, un nouveau defi pour l’humaniteSAMEDI 3 DÉCEMBRE 2011 – CONSEIL NATIONAL DU PCF – PLACE DU COLONEL FABIENPOUR UNE RÉAPPROPRIATION PUBLIQUE ET CITOYENNE DE L’EAUDANS LA PERSPECTIVE DU FORUM MONDIAL DE MARSEILLE DE MARS 2012.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.